« De l'art nous avons à prendre de la graine " LACAN

   L’art-thérapie est un champ d’expériences pour aider à l’expression des émotions, grâce à la relation à l’autre, à la rencontre avec l’autre, dans la « justesse » de la création artistique. 

 

La question du lien est « en jeu »  où le « je » peut, grâce au médium malléable, re- façonner son image en repartant d’un point « autre », où les liens se re-nouent d’une façon autre dans la relation à l’autre, « la constellation transférentielle. » 

 L’Art aide à ne pas s’abandonner soi- même, pour les traumas graves,  à rester en vie, dans une rencontre avec une force ‘autre’-qui n’est ‘ni-plaisir-ni déplaisir-, juste quelque chose qui est ‘autre’

 

 Les personnes, dans les ateliers artistiques inclus dans leur parcours de soin, réorganisent leur vie avec une force nouvelle. En agissant ainsi, elles se recréent elles- mêmes.

                                                              

 l’art-thérapie, s’adresse à tous les âges, -l’affect n’a pas d’âge-, au corps psychique comme au corps physique.

Les enfants rencontrant une souffrance non exprimée par la parole, peut, dans l'espace transitionnel et transférentiel, trouver une place pour dire.  

 

Les personnes du grand âge, les grands traumatisés, ceux en post-opératoire, ou victimes de violences, d’addiction, peuvent trouver dans l’espace de l’Art une source d’apaisement.  Lart-therapie peut apporter la douceur et cet apaisement essentiel pour vivre en soins palliatifs, vivre avec plus de sérénité les derniers instants de la vie du corps physique.

En néo natal et obstétrique l art therapie peut accompagner  un mouvement singulier vers la Vie en écoutant la transformation du corps et sollicitant les forces dynamiques et joyeuses de la personne, des bébés des mamans et de leur entourage.

 

La bienveillance est l'essentiel actif de tout soin.

 

La dimension sociale de l’Art thérapie est de rendre la vie plus humaine : elle s’adresse à tous. Il s’agit de dégager ce qui fait sens pour la personne.

C’est une aire d’accueil où le sujet va donner forme à un visage, une figure. L’impossibilité de représentation, du corps, liée à des réels traumatiques, ou à un trou, va se transférer dans l’outil transitionnel, donner à la  personne la possibilité de faire présence, faire image. 

  L’Art réveille ce qui est endormi par la souffrance, l’isolement, la rupture de lien.

C’est une source de lien dans une société prompte à l’oubli. Les personnes âgées doivent faire face à leur capacité à être seules. L’Art est une source de lien et de chaleur humaine, quand la solitude, l’isolement, la rupture, l’abandon sont intolérables, dans une société en manque de ‘re-pères’.

 

    L’art -thérapie c’est être ami de soi à soi

Même lorsque la mémoire s’en va, le contact avec un corps chaleureux leur garde une possibilité d’exprimer une joie retrouvée dans la relation à l’autre. « Ils vont au-delà du joli pour atteindre l’expression forte, redécouvrant leurs propres émotions et sensations et les transmuant en traces picturales/ »3-Jean-Pierre KLEIN « La personne âgée : l’œuvre ultime » PUF 2011, p 105, évoquant les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

 

L ’Art remet en dynamique, doucement, ce que l’isolement enterre et détruit.

« La musique plantée dans le cerveau bien avant que l’enfant apprenne à parler persévère longtemps dans la maladie d’Alzheimer après que les mots ont disparu. Elle demeure apaisante et même socialisante puisqu’il suffit d’en faire écouter des sessions de trente minutes pour faire disparaître les agressions et les déambulations. ».-Boris CYRULNIK « De Chair et d’ âme »   p 236, cite Fitzgerald –Cloutier M.L, « The use of music therapy  to decrease wandering : an alternative to restraints”, Music Therapy Perspectives, vol. 11, 1993, p 32-36,

 

L’art va détecter naturellement les racines de la souffrance, entre dans le lieu de la blessure, réactive aussi les mémoires avec « l’anamnèse » : elles remontent le temps, la mémoire. 

 

Se confronter à l'acte de création, comme l'élan naturel pour l'enfant est de jouer, est l'acte d'entrer en mouvement avec sa vie, son souffle.