***Un espace pour tous les enfants.

 

La médiation créatrice et l art-thérapie sont appropriés à chaque enfant, quelle que soit sa situation, difficulté, inquiétude, anxiété passagère ou perenne se présentant à lui comme une souffrance./.../.

 

Le parcours s'inscrit dans un rythme de séances en atelier individuel et-ou-de séances en ateliers collectifs.

 

Le parcours des enfants reçus en médiation créatrice se fait en lien avec ses parents et les personnes responsables, dans une confiance réciproque, en respectant le code de déontologie de confidentialité propre à l'art-thérapeute certifié FFAT, même dans le cas d'une médiation créatrice qui n'est pas sous autorité médicale.

 

La médiation créatrice, grâce aux matériaux transitionnels, aide à plus de calme et de bien être, de confiance. Elle aide à intégrer ce qui peut être ressenti comme une différence, une souffrance,  soit par lui, par son entourage ou par le cadre strict dans lequel il doit s'inscrire.

Les enfants inventent leur parcours,

                                                  le médiateur artistique les accompagne.

Les supports sont nombreux : la peinture, sculpture, modelage, installation, aussi bien l’écriture et la voix (contes, musique). La relaxation- 

 

 A travers les matériaux, ils entreprennent une aventure à leur rythme, en déployant selon leur sensibilité, un réservoir d’énergie sollicitant leur capacité créatrice, à partir de matériaux bruts n’entravant pas leur imaginaire"/...

 L'enfant aura plaisir à créer et à exprimer librement ce qui le préoccupe, dans l'espace intermédiaire de la médiation. 

 

La médiation créatrice peut être ponctuelle, ou établie sur un parcours plus long, suivant le besoin de l'enfant ou de l'adolescent, en apportant une dynamique renouvelée s'appuyant sur le "vivant" en chaque être.

 

 

Elle peut être un accompagnement précieux pour les enfants précoces, ou "les enfants à haut potentiel" : EHP, ou EIP – Leur souffrance interpelle leur entourage.  Leur mode de fonctionnement est différent : leur façon de penser, d’agir, de parler ; ils dérangent. /.../ Il leur est  difficile d’être eux-mêmes, car souvent rejetés,  isolés, mal intégrés, parce que différents, ils se sentent seuls et incompris. 

La médiation artistique améliore leur confiance en eux, peut les aider à  garder leur identité propre, accéder à leur propre langage ; c’est une rencontre avec eux-mêmes. /.../

Cette construction subjective renforce leur capacité à entrer en  relation avec les autres en intégrant leur mode de fonctionnement « différent ». Leur différence devient une richesse./.../                        

  Pour tous les enfants, quelle que soit leur difficulté passagère, ayant traversé ou traversant une épreuve difficile - deuil, séparation, accident, ...-la médiation créatrice fait appel à leurs ressources vitales, réservoir inépuisable de forces créatrices.

Sollicités par la rencontre dans l'espace transitionnel et transférentiel, les enfants libèrent grâce aux outils malléables, une parole spontanée et améliorent leur capacité à répondre aux situations anxiogènes ou aux épreuves douloureuses. 

Chaque enfant est unique et chaque parcours est également unique : chaque personne est une rencontre singulière et le soin est apporté en fonction de la singularité de la personne. 

 Un même cadre strict est cependant appliqué à chaque séance, et expliqué à l'enfant à la première rencontre.

 

 Les enfants et adolescents peuvent ainsi mettre en forme ce qui est informe et se projeter dans un processus de transformation pour être en mesure de s’affirmer tels qu’ils sont,  intégrer la différence comme une richesse, voir leur entourage sans appréhension, ni rejet, lâcher prise par rapport aux autres, regagner confiance en eux, leurs émotions venant prendre forme dans les matériaux, se libérant en tant que sujet dans une mise à distance de leur angoisse.

  Dans un parcours en art-thérapie MiA travaille avec l'entourage de l'enfant et accompagne la modulation du mouvement familial.

Elle reste à l'écoute tout au long du parcours de soin pour la personne concernée et son entourage.-parents, famille d accueil éducateurs, foyers. enseignants  et bien sûr les soignants et médecins.